Bien-Etre par le Mouvement

OU TROUVER LE LIVRE

Vous pouvez trouver les 2 éditions de mes livres sur le site de Cultura https://www.cultura.com/bien-etre-par-le-mouvement-9791092950557.html et  sur la Fnac: https://www.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0%211&Search=bien-%C3%AAtre+par+le+mouvement-livre&sft=1&sa=0

Sur Amazon: https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=bien-%C3%AAtre+par+le+mouvement-livre-Annick+Chaudou%C3%ABt&rh=i%3Aaps%2Ck%3Abien-%C3%AAtre+par+le+mouvement-livre-Annick+Chaudou%C3%ABt

Souvent, des personnes m’interrogent sur ma méthode: Oui mais alors, c’est quoi cette méthode?

Donc, voilà quelques mots pour vous dire que cette méthode, elle se vit!

Cette méthode créée au fil de nombreuses années d’expérience s’adresse à toutes les personnes, qui aiment la vie, qui ont conscience plus ou moins que leur corps est un ami, à qui l’on doit au moins autant de soin que ce que l’on accorde à nos maisons, à nos voitures…

Enfin, le mouvement c’est la vie, la créativité renforce la joie d’être, la confiance en soi, la qualité relationnelle, alors lorsque avec cette méthode , vous retrouverez le goût, le sens, la liberté d’être un être joyeux de pouvoir mettre en mouvement votre danse, seul ou en groupe, alors vous aurez fait l’expérience du “Bien-Être par le Mouvement”….

Pendant des années, Annick Chaudouët a transmis cette méthode, lors d’ateliers et de formations, pour des professionnels de l’accompagnement et du soin et auprès de publics variés: enfants-mamans bébés-personnes âgées-personnes en situation de handicap ainsi que des jeunes danseurs dans leur cursus de formation….

Extraits de la méthode « Bien-Être par le Mouvement »© d’Annick Chaudouët, publiée aux éditions Riquéti

tirés de la préface d’Hélène Asso : Musicothérapeute-psychosomothérapeute-art-thérapeute

  • «Toute forme d’art est tournée vers la créativité présente en chaque être humain, créativité en recherche du « beau », mais aussi en recherche « d’un au-delà de soi » qui va être offert, adressé à l’Autre, comme un cadeau.

Toute forme d’art contient une promesse et une ouverture vers des espaces insoupçonnés.

La danse est une forme d’art qui de surcroit vient interroger le rapport au corps dans l’ici et maintenant de la présence charnelle. » p.10

 

  • «La conscience corporelle de la posture, l’éveil des sens et l’implication particulière de la voix amèneront tout naturellement à une présence à soi, un nouveau contact avec son être dans toute son entièreté (tant physique que psychique). »10

 

De l’auteure :

  • «La quête des mouvements en conscience et dans l’écoute des sensations nous transforme petit à petit, nous permet de renouer avec la fluidité des éléments, et de la nature qui nous constitue et nous environne »25
  • «nous nous mettrons à l’écoute de notre cœur (rythmie ainsi qu’état émotionnel) et puis tout naturellement et sans effort de concentration, nos cinq sens collecteront des informations traitées par notre cerveau et ce mouvement intérieur en continu, va nous apaiser et libérer une douce jubilation. »26
  • «Ce toucher « écoutant » et bienveillant, voire stimulant, vivifie, ravive nos capacités à sentir, à vivre l’instant présent. Nous ne pensons plus, nous ne réfléchissons plus, nous arrêtons de justifier, d’expliciter, de décortiquer…

La main, en contact avec la partie touchée et de surcroît nommée et sollicitée pendant l’exercice, va se faire douce et encourageante. Elle est un rappel de la notion d’être un « bon compagnon » pour soi, une bonne accompagnante qui soutient. » p.29 (voir en rapport avec l’atelier argile ?)

  • «Dans la mesure du possible et progressivement le toucher va à la rencontre de l’espace, de l’air, de la terre, de l’autre et des autres. » (argile et impro ?) p.32
  • «La création de la voix dans l’être, est une suite de mouvements et d’alliances entre la pensée, la mémoire, l’air, les cordes vocales. C’est fascinant de réaliser qu’un acte si naturel, mobilise tant de volonté. Et c’est la raison pour laquelle, j’ai souhaité cet apport particulier de la voix dans la pratique de cette activité physique. »36
  • «L’attitude juste consiste à aborder sa corporéité comme une relation à un ami précieux, sa maison, soi.»54

QUELQUES INFORMATIONS/QUELQUES ATELIERS